Quand les Jésuites veulent comprendre l'autre

Janick Auberger

SOUS LA DIRECTION DE JANICK AUBERGER

Presses de l'Université du Québec, 2012, 218 pages.

Reconstituer les bibliothèques d’antan, privées ou publiques, c’est entrer dans l’intimité de leurs propriétaires et découvrir ce qui les hantait, ce qu’ils cherchaient. Les livres qui composaient la bibliothèque du Collège Sainte-Marie ont été dispersés, et certains font aujourd’hui partie de la collection des livres rares de l’Université du Québec à Montréal. Ce sont ces livres, qui participèrent tous à l’éducation jésuite prodiguée à de nombreuses générations d’écoliers en Nouvelle-France et au Québec, auxquels s’intéressent les auteurs de cet ouvrage.

Plus précisément, les auteurs en étudient six publiés au xvie siècle qui portent un regard déjà très moderne et anthropologique sur l’Autre, sur d’autres peuples, d’autres paysages, d’autres modes de vie. Il s’agit d’auteurs anciens qui livrent de premières -expériences de rencontres, de témoignages plus récents de missions en Orient et en Amérique du Sud, ou encore des ouvrages de référence. Abondamment lus, manipulés, ces livres témoignent de l’objectif à la fois missionnaire et ethnographique du jésuite en terre lointaine  : servir une religion à vocation universaliste, et donc amener l’Autre à se glisser dans ce nouveau moule culturel, mais aussi comprendre les différentes populations rencontrées dans leurs multiples facettes.