Doctorat en histoire

Le programme de doctorat en histoire a pour objectif de former des historiennes et des historiens capables d'apporter une contribution significative à la connaissance du passé. Il permet la maîtrise et l'approfondissement d'une culture historique, d'une démarche scientifique et des méthodes de l'histoire. Il favorise l'ouverture aux problématiques et aux méthodes d'autres disciplines. En développant les aptitudes à la communication orale et écrite, le programme de doctorat veut aussi sensibiliser les jeunes docteures, docteurs en histoire à l'application de la recherche dans différents secteurs d'activités intellectuelles et professionnelles.

Le programme comporte à la fois des activités de scolarité et des activités de recherche. La scolarité est de 15 crédits. La recherche repose principalement sur la réalisation d'une thèse.

Les détenteurs d'une maîtrise en histoire ou l'équivalent, obtenue avec une moyenne d'au moins 3,2 sur 4,3, sont admissibles au programme. Ceux dont la moyenne se situe entre 2,8 et 3,2 peuvent, dans certaines conditions, voir leur dossier examiné par le sous-comité d'admission et d'évaluation. Ce dernier peut aussi admettre des candidats possédant les connaissances requises, une formation appropriée et une expérience jugée pertinente.

Le candidat doit posséder une bonne connaissance de la langue anglaise et la connaissance d'une troisième langue peut être exigée si elle est nécessaire à l'itinéraire et au sujet de thèse choisi.