La construction du militaire

construction-du-militaire

BENJAMIN DERUELLE ET ARNAUD GUINIER (dir.)

Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, 358 pages

Cultures et identités combattantes en Europe de la guerre de cent ans à la seconde guerre mondiale

Loin de promouvoir l’idée d’un modèle occidental de la guerre, les études réunies dans cet ouvrage examine les relations complexes qu’entretiennent les représentations et les pratiques de la guerre avec les identités individuelles et collectives des combattants. Ensemble, elles invitent à réfléchir au rôle de ces interactions dans la définition et l’évolution des identités militaires, tout comme des valeurs et des normes régissant les relations entre les soldats, et avec le reste de la société. Des lices et champs de bataille de la fin du Moyen Âge aux tribunes de l’entre-deux-guerres, des affrontements de la Révolution aux tranchées de la Première Guerre mondiale, ce livre offre un panorama polychrome et nuancé de la diversité des cultures d’armes, des identités professionnelles et des sentiments d’appartenance caractérisant les figures du soldat européen des temps modernes.