Jean Revez

Photo de Jean Revez

Jean Revez

Département d'histoire

Poste : Professeur

Courriel : revez.jean@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 7826

Local : A-6330

Domaines d'expertise

  • Égypte pharaonique
  • Proche-Orient ancien
  • Architecture des temples
  • Système de parenté royale
  • Phénomène d'acculturation

Langues

  • Français
  • Anglais
  • Arabe
  • Allemand

Biographie

Doctorat de 3e cycle, histoire et civilisation de l'Antiquité, Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV)

Après un baccalauréat obtenu à Montréal à l'Université Concordia (options Collège des arts libéraux/histoire), Jean Revez a fait des études supérieures en égyptologie à Paris et à Heidelberg. Il a effectué plusieurs missions archéologiques et épigraphiques en Égypte, à Mendès et surtout à Karnak, où il continue à collaborer avec la mission française permanente du CNRS et l'Université de Memphis. Il a été boursier postdoctoral du FQRSC, puis du CRSH, dans le cadre d'un projet de recherche du GRCAO de l'Université de Montréal. Sur le plan philologique, il a publié des textes hiéroglyphiques inédits (stèle 94CL1013 de Karnak et stèle du musée du Caire BN311). Anciennement chercheur invité au département d'histoire de l'Université de Montréal où il a enseigné, il a assuré des cours sur l'histoire du Proche-Orient ancien à l'UQAM pendant une dizaine d'années avant d'y être nommé professeur en 2007. Il est président de l'Association des études du Proche-Orient ancien depuis 2001.

Intérêts de recherche

À travers l’étude du titre « frère de roi » en Égypte ancienne, Jean Revez a pu démontrer dans sa thèse de doctorat (qui paraîtra prochainement, sous une forme révisée et mise à jour, aux Presses de l'Institut français d'archéologie orientale) que les termes de parenté royale exprimaient bien davantage que le seul lien génétique pouvant unir une personne au pharaon. Des facteurs d’ordre politique (caractère absolu de la monarchie égyptienne) et religieux (assimilation des membres de la famille royale à certaines divinités) entraient en ligne de compte dans la manière dont les titres de parenté étaient conférés, ce qui rend aléatoire leur utilisation stricto sensu dans la constitution d’arbres généalogiques royaux. Bien que privilégiant certains axes de recherche (terminologie de parenté et idéologie royale pharaoniques et kouchites; étude du rapport entre forme et fonction d’une structure architecturale ancienne et incidence de l’usage d’un bâtiment patrimonial sur son état de conservation, à travers le cas du temple de Karnak), les champs d'intérêt de Jean Revez restent ouverts (il a été co-chercheur dans un projet de recherche financé par le CRSH portant sur le site phénicien de Byblos). Ses contributions scientifiques incluent aussi bien la publication de documents épigraphiques inédits que le traitement de questions archéologiques qui jettent une lumière nouvelle sur l'histoire égyptienne du premier millénaire avant J.-C.. Dans le cadre d'un projet multidisciplinaire piloté par le Groupe de recherche en conception assistée par ordinateur (GRCAO) affilié à l'école d'architecture de l'Université de Montréal, il a pu contribuer à développer une approche originale de méthode informatisée de relevé épigraphique et architectural de monuments égyptiens, qui intègre en un seul tenant le relevé de l'appareillage des murs et du décor pariétal, tout en soutenant les raisonnements des professionnels de la reconstitution architecturale.

Informations générales

Projets de recherche en cours

  • Exploitation photo- et lasergrammétrique des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak: étude du programme décoratif et architectural d'un temple de l'Égypte pharaonique (CRSH - Subvention ordinaire de recherche, 2010-2014)

    Le projet vise à mettre à contribution des techniques fondées sur le scan 3D et la photogrammétrie, dans le but d'étudier les 134 colonnes érigées à l'intérieur de la grande salle hypostyle du temple égyptien de Karnak. Bien qu'inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, cette salle, d'une superficie impressionnante et l'une des plus visitées de la planète, n'avait paradoxalement jamais fait l'objet d'un relevé et d'une étude complets. Au terme d'un travail en laboratoire et de deux missions épigraphiques conduites conjointement sur le terrain par l'UQAM et l'Université de Memphis, nous sommes aujourd'hui en mesure: (1) de bénéficier d'une lecture très nettement améliorée des innombrables inscriptions qui ornent les colonnes de la salle, grâce au concours inestimable de la photogrammétrie et aux conditions idéales de collationnement des textes sur place; (2) d'établir une chronologie extrêmement plus fine et détaillée des états successifs de décoration de ces colonnes; (3) de saisir avec beaucoup plus d'acuité l'agencement spatial du répertoire des inscriptions dans son ensemble, et d'établir un rapport entre le décor des colonnes et celui des monuments à proximité. En se fondant sur un cas d'étude excessivement complexe, ce projet a jeté des bases solides de collaboration avec des équipes internationales et a permis de vérifier le bien-fondé d'une démarche méthodologique intégrant l'apport de l'ordinateur pour répondre à des questionnements propres aux sciences humaines.

  • La Stèle «de l'Intronisation» du souverain napatéen Aspalta (VIe siècle avant J.-C.): ethnicité et identités culturelles dans un royaume africain situé aux confins de l'Égypte pharaonique (Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) - Programme d'établissement de nouveaux professeurs-chercheurs, 2008-2012)

    Le projet de recherche étudie le phénomène d'acculturation dans une société africaine de l'Antiquité, exposée de longue date à une culture de l'écriture et non pas la moindre, puisqu'il s'agit en l'occurrence de l'Égypte pharaonique. Au coeur du débat sont les mécanismes culturels d'appropriation et de désappropriation de certains groupes ethniques, notamment en ce qui concerne les processus de traduction et de réécriture qui déterminent la perception de soi et de l'autre. À travers l'étude synchronique et diachronique d'un document majeur, à savoir la stèle «de l'Intronisation» du roi napatéen Aspalta (un souverain important qui vécut dans le royaume de Kouch vers le milieu du premier millénaire avant J.-C.), nous sommes parvenu à mieux comprendre comment un peuple à tradition orale a accueilli l'héritage d'une civilisation au riche passé et a intégré, puis adapté les valeurs politiques, religieuses et socio-culturelles de l'autre pour répondre à ses propres besoins.

Enseignement et supervision
Publications

Revez, J.B., P. J. (2015). The Notion of Prime Space in the Layout of the Column Decoration in the Great Hypostyle Hall at Karnak. Cahiers de Karnak, 15, 253–310.


Revez, J. (2014). A Case of Dialing the Wrong Number : The Failed Human Appeal to Ra in Aspelta's Election Stela (Cairo JE48866). Der antike Sudan : Mitteilungen der Sudanarchäologischen Gesellschaft zu Berlin, (25), 211–223.

Openurl imagette


Revez, J., Brand, P., Karkowski, J., Laroze, E. et Gobeil, C. (2013). Karnak Hypostyle Hall Project. Report on the 2011 Field Season of the University of Memphis & the Université du Québec à Montréal. Cahiers de Karnak, 14, 193–229.

Openurl imagette


Revez, J. et Brand, P. (2012). Le programme décoratif des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak : bilan de la mission canado-américaine de 2011. Bulletin de la société française d'égyptologie, 184, 10–38.

Openurl imagette


Revez, J., Brand, P. et Laroze, E. (2012). Le projet américano-canadien des colonnes de la salle hypostyle de Karnak. Objectifs globaux et méthodologie. Journal for the Study of Egyptian Antiquities, 38, 17–34.
Notes: 2011-2012

Openurl imagette


Revez, J. (2010). Looking at History through the Prism of Mythology : Can the Osirian Myth Shed any Light on Ancient Egyptian Royal Succession Patterns ? Journal of Egyptian History, 3(1), 47–71.

Openurl imagette


Revez, J., Meyer, E., Parisel, C., Grussenmeyer, P. et Tidafi, T. (2006). A computerized solution for epigraphic surveys of Egyptian temples. Journal of Archaeological Science, 33, 1605–1616.

Openurl imagette


Revez, J. (2004). Une stèle commémorant la construction par l'empereur Auguste du mur d'enceinte du temple de Montou-Rê à Médamoud. Bulletin de l'Institut français d'archéologie orientale, 104, 495–510.

Openurl imagette


Revez, J. (2003). Archaeology and Computer – Aided Methods of Restitution : The Karnak Project. Bulletin of the Canadian Institute for Mediterranean Studies, 23(2).

Openurl imagette


Revez, J. (2003). The Metaphorical Use of the Kinship Term sn Brother. Journal of the American Research Center in Egypt, 123–131.

Openurl imagette


Revez, J. (2002). Photos inédites de la statue du Moyen Empire d'Hapidjefa, découverte à Kerma (BMFA 14.724). Revue d'Égyptologie, 53, 245–249.
Notes: (publiée par la Société Française d'Égyptologie en collaboration avec le Centre national de la recherche scientifique)

Openurl imagette


Revez, J. (2001). Les récits de la création en Égypte ancienne. Revue d'Études des Civilisations Anciennes du Proche-Orient, 11, 43–58.

Openurl imagette


Revez, J. (2000). L'élection du roi napatéen Aspalta d'après la Stèle de l'Intronisation : continuité et rupture avec la tradition pharaonique. Revue d'Études des Civilisations Anciennes du Proche-Orient, 9, 5–21.

Openurl imagette


Revez, J. (1999). Études de généalogie. Thot'web 2, 44–45.

Openurl imagette


Revez, J. (2014). The Role of the Kings' Brothers in the Transmission of Royal Power in Ancient Egypt and Kush : a cross-cultural Study. Dans J.-R. Anderson et D.-A. Welsby (dir.). The Fourth Cataract and beyond : proceedings of the 12th International Conference for Nubian Studies (1) (p. 537–544). Paris / Leuven : Walpole / Peeters.


Revez, J. (2012). Aspelta. Dans E.K. Akyeampong et H.L. Gates Jr. (dir.). Dictionary of African biography (p. 284–286). Vol. 1. New York : Oxford University Press.


Revez, J. (2012). Harsiotef. Dans E.K. Akyeampong et H.L. Gates Jr. (dir.). Dictionary of African biography (p. 33–34). Vol. 3. New York : Oxford University Press.


Revez, J. (2012). Nasalsa. Dans E.K. Akyeampong et H.L. Gates Jr. (dir.). Dictionary of African biography (p. 394–396). Vol. 4. New York : Oxford University Press.


Revez, J. (2012). Nastasen. Dans E.K. Akyeampong et H.L. Gates Jr. (dir.). Dictionary of African biography (p. 407–409). Vol. 4. New York : Oxford University Press.


Revez, J. (2011). Le traitement iconographique des prisonniers étrangers dans l'art pharaonique à travers une pièce de la collection Diniacopoulos. Dans J. Francis et G.W.M. Harrison (dir.). Life and Death in Ancient Egypt. The Diniacopoulos Collection/Vie et mort dans l'Égypte ancienne (p. 41–49). Montréal : Université Concordia.


Revez, J. (2009). El uso metafórico del término sn ¿hermano¿. Dans M. Campagno (dir.). Parentesco, patronazgo y Estado en las sociedades antiguas (5) (p. 53–67). Buenos Aires : Facultad de Filosofia y Letras - UBA.


Revez, J. (2008). Mise en valeur du patrimoine et phénomène d'acculturation : le cas du site phénicien de Byblos. Dans G. De Paoli, N. El-Khoury et G. Khayat (dir.). Patrimoine et enjeux actuels (p. 163–181). Paris : Europia Productions.


Revez, J. et Charbonneau, N. (2007). Using Computer-aided Restitution of Hieroglyph Inscriptions as a Means to reconstruct Ancient Egyptian Temples. Dans G. De Paoli et K. Zreik (dir.). Digital Thinking in Architecture, Civil Engineering, Archeology, Urban Planning and Design : Finding (p. 119–129). Paris : Éditions Europia.


Revez, J. (2004). Une stèle inédite de la Troisième Période Intermédiaire à Karnak : une guerre civile en Thébaïde? (p. 535–570). Paris : Éditions Recherches sur les Civilisations.
Notes: Cahiers de Karnak XI, 2003 (publiés par le Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak)


Revez, J. (1999). Medamud. Dans K. Bard (dir.). Encyclopedia of the Archaeology of Ancient Egypt (p. 475–481). London ; New York : Routledge.


Revez, J. (2002). Les pyramides d'Égypte en dix questions (2e édition). Québec : MNH/Anthropos.
Notes: 2e édition [2001]

Openurl imagette


Revez, J. (2015). Déconstruction intellectuelle et restitution monumentale : le temple d'Amon-Rê de Karnak comme laboratoire d'idées. Dans P. Kousoulis et N. Lazaridis (dir.). Proceedings of the Tenth International Congress of Egyptologists – Orientalia Lovaniensia Analecta 241/2, University of the Aegean, Rhodes, 22-29 mai 2008 (p. 1819–1832). Louvain: Peeters.


Revez, J., Tidafi, T., Parisel, C., Meyer, E., Charbonneau, N. et Semlali, A. (2007). Méthodes informatisées de relevés et de reconstitution archéologique : le cas du temple d'Amon à Karnak. the Ninth International Congress of Egyptologists – Actes du neuvième congrès international des égyptologues, , 1599–1610. Dans J.-C. Goyon et C. Cardin. Louvain, Belgique : Peeters.
Notes: Grenoble, 6 – 12 septembre 2004 (Orientalia Lovaniensia Analecta, 150)


Revez, J., Meyer, E., Grussenmeyer, P., Parisel, C. et Tidafi, T. (2004). Photogrammetry for the Epigraphic Survey in the Great Hypostyle Hall of Karnak Temple : A New Approach. XXth Congress of the International Society for Photogrammetry and Remote Sensing, 35/B5, 377–382. Istanbul, Turkey, 12 - 23 July 2004.
Notes: Geo-Imagery Bridging Continents, IASPRS


Revez, J., Tidafi, T., Parisel, C. et De Paoli, G. (2003). Computer modeling as a means of reflexion in archaeology : A new epigraphic and architectural approach applied to a monument registered on the World Heritage List. 8th International Conference on Computer Aided Architectural Design Research In Asia, , 457–474. Bangkok, Thailand, 18 - 20 october 2003 : Rangsit University.
Notes: CAADRIA 2003


Revez, J., Tidafi, T., De Paoli, G. et Parisel, C. (2002). Assessing the Historical Value of Investigating Ancient Monuments by Means of an Intelligent Digital Model : The Case of the Temple of Karnak in Egypt. 5th International Conference, , 155–163. Limoges, France : Université de Limoges.
Notes: Computer Graphics and Artificial Intelligence. Limoges : Laboratoire « Méthodes et Structures Informatiques » de l'Université de Limoges


Communications
  • CONFÉRENCES (2010-2016)
  • « La belle fête d'Opet dans l'Égypte ancienne», Institut des études méditerranéennes de Montréal, Montréal (septembre 2015)
  • « Contribution de l'outil informatique à la documentation de la pensée religieuse de l'Égypte pharaonique: le cas de la grande salle hypostyle de Karnak », Congrès Humanités numériques 2015: Identités, pratiques et théories, Université Concordia, Montréal (août 2015)
  • « La mission UQÀM-Université de Memphis à Karnak : bilan des travaux de recherche (2010-2014) », Colloque annuel de la Société des études anciennes du Québec. De L'Égypte à Rome : la recherche en études anciennes à l'UQAM, Salle des boiseries, Université du Québec à Montréal (avril 2015)
  • « Le numérique comme outil de recherche et de valorisation », Table ronde dans le cadre de la 1ère journée d'étude série Patrimoine 3.0 - le numérique, nouveaux enjeux, nouvelles formes - Bibliothèque nationale Vieux-Montréal (novembre 2014)
  • « Positional markers: Defining an equivocal concept », Scholars' Colloquium, Society for the Study of Egyptian Antiquities, University of Toronto (novembre 2014)
  • « La mort et l'au-delà dans l'Égypte ancienne: Histoire, sources et méthodes », Département d'histoire, Université du Québec à Montréal (novembre 2014)
  • « Le culte des dieux dans l'Égypte pharaonique, entre religion traditionnelle et révélée », Faculté de théologie et de sciences des religions, Université de Montréal (septembre 2014)
  • «The Joint University of Memphis - Université du Québec à Montréal Mission in Karnak: Report on the 2011 and 2013 Field Seasons », Ägyptologisches Institut, Ruprecht-Karls Universität, Heidelberg, Allemagne (juin 2014)
  • « L'expression wpi sn.wy «juger les deux frères» et le rôle ambigu du dieu Seth dans la perpétuation du pouvoir royal », École Pratique des Hautes Études (Section des sciences historiques et philologiques), Paris (mai 2014)
  • « Axialité et perspectives : le cas de la grande salle hypostyle de Karnak », Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne, Uni. Paris-IV Sorbonne (mai 2014)
  • « A Systematic Approach to Modes of Reasoning in Monumental Archaeology and Restitution », Fachhochschule für Architektur, Westfälische Wilhems-Universität, Münster, Allemagne (janvier 2014)
  • « The Significance of Processional Ways in the Layout of Reliefs inside the Hypostyle Hall of the Temple of Amun-Re at Karnak », Institut für Ägyptologie und Koptologie, Westfälische Wilhems-Universität, Münster, Allemagne (janvier 2014)
  • «The Use of Royal Cartouches as a Dating Criterion: The case of the Early Ramesside Kings », Société pour l'étude de l'Égypte ancienne, Consulat Général d'Égypte, Montréal (avril 2013)
  • «The Notion of Prime Space in the Decoration Program of the Hypostyle Hall at Karnak (with P. Brand), 64th Annual Meeting of the American Research Center in Egypt, Cincinnati (avril 2013)
  • «La Stèle «de l'Intronisation» du souverain napatéen Aspalta (VIe s. av. J.-C.)», Séminaire Master2/Doctorat, Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne, Uni. Paris-IV Sorbonne (mai 2012)
  • «Palimpsestes et martelages sur les colonnes de la salle hypostyle du temple de Karnak: une enquête préliminaire», Association égyptologique de Gironde, Uni. Bordeaux III, France (mai 2012)
  • «The Joint Université du Québec à Montréal & University of Memphis Expedition at Karnak», Dpt. Scienze dell'Antichità - Cattedra di Egittologia, Università Degli Studi di Milano, Italie (mai 2012)
  • « Le programme décoratif des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak: bilan de la mission canado-américaine de 2011 » Société française d'égyptologie - Collège de France, Paris (mai 2012)
  • «The Karnak Hypostyle Hall Project 2011 Season Fieldwork Report» (avec P. Brand, U of Memphis), 63rd Annual Meeting, American Research Center in Egypt/Brown University, Providence, É-U. (mai 2012)
  • «The Karnak Hypostyle Hall Project 2011 Fieldwork Report» (avec P. Brand, University of Memphis), Scholars' Colloquium, Society for the Study of Egyptian Antiquities, University of Toronto (nov. 2011)
  • «La civilisation pharaonique était-elle africaine ?» Société pour l'étude de l'Égypte ancienne, Maison de l'Afrique Mandingo, Montréal (octobre 2011)
  • «Un couple mythique: Akhénaton et Néfertiti». Institut d'études méditerranéennes de Montréal (IEMM), Montréal (septembre 2011)
  • «Le projet de relevé des colonnes de la Grande Salle Hypostyle du temple égyptien de Karnak: historique, objectifs et méthodologie», Institut du Patrimoine, Université du Québec à Montréal (mars 2011)
  • «Ethnicité et identités culturelles aux portes méridionales de l'Égypte pharaonique: le cas de la Nubie du premier millénaire avant J.-C.», Midi-conférence, Département d'histoire, UQAM (janvier 2011)
  • «Reconstructing Family Ties: Problems with Royal Kinship Terminology in Ancient Egypt», Department of History, Graduate Studies Seminar, The University of Memphis, Tennessee (octobre 2010)
  • «The Role of the Kings' Brothers in the Transmission of Royal Power in Ancient Egypt and Kush». The 12th International Conference for Nubian Studies. British Museum, Londres (août 2010)
  • «The Decorative Program and Recording of the Columns of the Great Hypostyle Hall at Karnak» (avec P. Brand, U. of Memphis). 61st Annual Meeting American Research Center in Egypt, Oakland (avril 2010)
  • «Relevé épigraphique des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak: objectifs du projet et perspectives de recherche». Colloque annuel Société des études anciennes du Québec, UQAM (avr. 2010)
Distinctions
  • Nomination pour l'obtention du prix Aurore 2010 ($25 000) décerné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour souligner les réalisations d'un nouveau chercheur (sept 2010)

Département d’histoire

Le Département d’histoire offre six programmes de 1er cycle, un programme de maîtrise et un programme de doctorat. Il jouit d’une réputation d’envergure internationale grâce au travail et à la réalisation de ses enseignants et de ses étudiants. Ses domaines d'enseignement et de recherche touchent un large éventail de champs spatio-temporels et thématiques, depuis l'Antiquité jusqu'à la période contemporaine et à travers l’histoire des sciences et des techniques, l’histoire du genre, l’histoire du droit, l’histoire des Autochtones et l’histoire sociale, urbaine, politique et culturelle.

Coordonnées

Département d'histoire
Local A-6055
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R7

Suivez-nous