• Image de bannière 03

    Monitorat de programme : 18 oct. au 3 déc.

    H-2022 inscription : 4 oct. 21 au 17 janv. 22

    Évaluation de l'enseignement - visiter le https://evaluation.uqam.ca/

Lyse Roy

Professeure

Photo de Lyse Roy
Courriel : roy.lyse@uqam.ca
Téléphone : (514) 987-3000 poste 8457
Local : A-6255

Biographie

Ph. D. Sciences Médiévales, Université de Montréal

Professeure au département d'histoire depuis 1997, Lyse Roy est spécialiste de l'histoire de l'Europe moderne. Elle a obtenu son diplôme de Ph. D. en sciences médiévales à l'Université de Montréal en 1994.  Elle a fait ses recherches postdoctorales au Centre d'études de la Renaissance à l'Université de Sherbrooke (1994-1996).  Elle a dirigé la revue Memini. Travaux et documents de 1997 à 2002. Depuis 2005, elle occupe le poste de secrétaire générale de la Commission Internationale pour l'histoire des Universités.  Lyse Roy a fait partie du Groupe de Recherche sur les Entrées Solennelles dans les villes françaises à la Renaissance (1484-1615) de 2001 à 2008 et elle a été membre du Groupe de recherche sur les pouvoirs et sociétés de l'Occident médiéval et moderne (GREPSOMM) de 1997 à 2012.  Sa thèse est publiée en 2006 chez Brill : L'université de Caen aux XVe et XVIe siècles. Identité et représentation.  Avec son collègue Yves Gingras, elle a collaboré à la publication des ouvrages Transformations et mutations des universités en Europe et en Amérique, XIIIe-XXIe siècles. Actes du colloque de Montréal, 2003, Presses de l'Université du Québec, 2006 et Les universités nouvelles au XXe siècle. Enjeux et perspectives, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2012.

Intérêts de recherche

Lyse Roy s'intéresse aux dimensions sociale et culturelle de l'histoire des universités, à l'histoire du livre et à l'histoire des rituels et cérémonies politiques à la période moderne.

Informations générales

Projets de recherche en cours

  • Histoire des dictionnaires historiques, XVIe-XVIIIe siècles

    Ce programme de recherche cible un ensemble précis de dictionnaires d'histoire universelle, publiés entre 1550 et 1750 et qui se sont imposés sur le marché européen. Il s'agit du Dictionarium historicum, geographicum ac poeticum de Charles Estienne (1504 ?-1564) et de ses adaptations par Daniel Juigné de la Broissinière en France et par Nicolas Lloyd en Angleterre ; le Grand dictionnaire historique de Louis Moréri (1643-1680) et le Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle (1647-1706), ainsi que leurs traductions en anglais. Ces ouvrages ont connu de nombreuses éditions ou suppléments jusqu'en 1750, imprimés dans plusieurs villes européennes, et ils ont été abondamment critiqués par leurs contemporains. Cet ensemble forme un tout cohérent, les dictionnaires étant liés entre eux dans des rapports de filiation, d'émulation et même antagonistes et dans la mesure où ils ont su percer notamment le marché anglais par des adaptations ou des traductions. Ce corpus nous permettra d'aborder des questions soulevées par l'historiographie récente en histoire culturelle notamment sur la problématique de la diffusion de la connaissance. En outre, il nous permettra d'adopter l'approche de la bibliographie matérielle et de la sociologie des textes en abordant les dictionnaires dans leur matérialité et en analysant leur réception tant sur le continent qu'en Angleterre. Cette étude a pour objectif de montrer que les adaptations, translations, traductions des dictionnaires n'affectent pas que le contenu des dictionnaires mais également leur forme, laquelle est déterminante dans leur réception, compréhension et interprétation.

  • Récits de l'ailleurs et entreprise éditoriale: les ouvrages viatiques illustrés de la collection des livres rares de l'UQAM (17e-18e s.)

    Ce projet de recherche souhaite analyser le corpus des récits de voyage des XVIIe et XVIIIe siècles conservés dans la collection des livres rares de l'UQAM selon l'approche de la bibliographie matérielle et de la sociologie des images et des textes. Le corpus est multilingue et comporte une centaine d'ouvrages remarquables tant sur les plans intellectuel, culturel qu'esthétique. Les récits relatent principalement des voyages effectués dans les Amériques (Nouvelle-France, Pérou, Antilles, colonies américaines, etc.) mais également des expéditions au Groenland, en Arctique, en Afrique et en Asie. Ce corpus a été rassemblé par Hospice-Anthelme Verreault (1828-1901) qui fut directeur de l'école normale Jacques-Cartier (ENJC) durant plus de 44 ans, école qui a fait partie des cinq institutions constitutives de l'UQAM en 1969. L'ampleur et la richesse du corpus autorisent l'élaboration d'un programme de recherche construit autour de 2 axes s'attachant tant aux processus de production, de transmission que de réception des livres et de leurs illustrations. 1) La reconstitution du réseau des agents multiples et variés impliqués dans les processus de production et de transmission des récits de voyage. Cet axe invite à réfléchir sur la notion d'auteur et à concevoir cette fonction en termes de réseau formé par les voyageurs, les rédacteurs, les illustrateurs, les imprimeurs, les éditeurs et les libraires impliqués dans l'élaboration des ouvrages. Seront ainsi définis les contours d'une expertise de la publication de récits de voyage à l'époque moderne et de même, la connaissance de certains réseaux et de certains agents majeurs (mais néanmoins méconnus) du livre illustré sera approfondie. 2) L'analyse matérielle, iconographique et textuelle des ouvrages révélant les choix éditoriaux complexes rendus par tous les phénomènes qui marquent le texte et portent son sens, soit la mise en page, la mise en texte, le format, la typographie, les marginalia, la décoration, les images, afin de révéler leur agentivité discursive au sein du livre

Affiliations externes principales

  • Commission Internationale pour l'histoire des Universités
Enseignement
Communications
  • «Le dictionnaire historique de Juigné Broissinière: réception et filiation au XVIIe siècle», Brock University, St. Catharines, Congrès de l'Association canadienne de l'histoire du Livre, 27 mai 2014.
  • « Les protestations des universitaires dans le royaume de France au 15e siècle», Journée du Cirst, Montréal, 1er mai, 2014.
  • «Guerre et paix : la visite du royaume de France par Charles Quint, 1539-1540», Society for French Historical Studies, Montréal, 27 avril, 2014.
  • « Students protests in the Fifteenth Century in the Kingdom of France», Student Revolt, City and Society- From the Middle Ages until Today, Helsinki, 19-21 juin, 2013.
  • « Funding New Universities in the 15th and 16th Century France », Function, Form and Funding: What are universities for - and who should pay for them? St-Andrews, Écosse, 30 août 2012.
  • « Filiation et réception du Dictionarium historicum, geographicum ac poeticum de Charles Estienne aux XVIe et XVIIe siècles », Disputatio Monte Regis, 11e Colloque de la SEMQ, Montréal, 5 mai, 2012.
  • « Une chose ridicule, mais qui avoit été faite de dessein» : l'entrée de Tours en 1560 relatée par Jacques Auguste de Thou dans son histoire universelle», Ouvrages phares de la Réforme et de la Contre-Réforme dans les collections montréalaises, Montréal, 13-14 avril 2012
  • « New universities 1960-1970. Old problematic, new perspectives », Rethinking Modern University History, Oslo, Norvège, 28-30 octobre 2011.
  • «`France qui son cueur luy presente'. Les représentations de l'amour politique dans les entrées royales sous le règne de François 1er», Montréal, congrès de la Renaissance Society of America, 26 mars 2011.
  • «New Universities in the 15th Century France : a New Dynamic Between Center and Periphery», Relation of Center and Periphery in the Development of University Structures in Europe and Beyond, Budapest, 12-13 novembre 2010.
  • « Les entrées : cérémonies performantielles ou rituels performatifs ? », Colloque de l'association canadienne des médiévistes, Congrès des sociétés savantes, Ottawa, 25 mai 2009.
  • « Faire carrière dans une université de province aux XVe et XVIe siècles », Table ronde du LAMOP (CNRS-Paris I), Le système d'enseignement occidental (XIe-XVIe siècle), Paris, 4 octobre 2008.
  • « Le financement de l'université de Caen au début de la période moderne : les enjeux politiques », Journée d'études en histoire des universités, Universités et pouvoirs : la question des financements, Louvain-La-Neuve, 25 août 2008.
  • « Les universitaires dans la rue au XVIe siècle. Représentation des universités dans les cérémonies d'entrée », colloque international Le spectacle dans la rue : événements, rituels et récits, Montréal, 1-3 avril 2004.
  • « De joie sont mes plaisirs tous ramplys quant je te voy haut noble roy de France », Colloque François 1er et la littérature de son temps (1515-1547), Kingston, 17-19 septembre 2015
Distinctions
  • Prix Founders de l'Association canadienne de l'histoire de l'éducation (2014) pour le livre Les Universités nouvelles au XXe siècle. Enjeux et perspective, PUQ, 2012

Directions de thèses et mémoires

Mémoires

Publications

Articles scientifiques
  • Roy, L. (2019). «Te presentant sans nulle difference, par vraye amour, la clef de tout mon cueur ». L’offrande du coeur dans les entrées royales françaises à la Renaissance. Revue française d’histoire des idées politiques, (50), 77–98. http://dx.doi.org/10.3917/rfhip1.050.0077.
  • Roy, L. (2016). "De lo bel acuel que li fon fach non es de stimar". Les entrées du roi François Ier et de la reine Claude de France à Marseille en 1516. Memini. Travaux et documents, (19-20), 311–333. http://dx.doi.org/10.4000/memini.827.
    Notes: numéro intitulé "Des communautés aux États. Ménages offerts à Michel Hébert"
  • Roy, L. et Kemp, K. (2014). "France qui son cueur luy présente" : les relations de l’entrée de François 1er à Paris en 1515. Bibliothèque d’humanisme et Renaissance, 76(3), 471–500. Récupéré de https://www.jstor.org/stable/24329431.
  • Roy, L. (2009). Faire carrière dans une université de province : Caen aux XVe et XVIe siècles [Making a career in a provincial university: Caen in the 15th and 16th centuries]. Cahiers de Recherches Médievales et Humanistes, (18), 133–144. http://dx.doi.org/10.4000/crm.11690.
Chapitres de livre
  • Royer, L. Budé dans les dictionnaires historiques de la période moderne : entre homme de mérite et grand érudit. Dans Actes du colloque Les noces de philologie et de Guillaume Budé. École des Chartes.
    Notes: (Soumis)
  • Roy, L. (2021). "Guerre changee en paix apporte grant joye". Émotions et sentiments dans les entrées solennelles en France, 1539-40. Dans Émotions en bataille, XVIe-XVIIIe siècles. Sentiments, sensibilités et communautés d'émotions de la première modernité. Hermann.
    Notes: (À paraître)
  • Roy, L. (2017). "Deviens ce que tu es". Les entrées parisienne et lyonnaise de François 1er en 1515 comme miroir du prince. Dans F. Rouget (dir.). François Ier et la vie littéraire de son temps (1515-1547) (p. 43–60). Classiques Garnier.
  • Roy, L. (2017). Protesting in Paris, Toulouse, and Caen at the End of the Middle Ages. Legal Means and Means of Action. Dans P. Dhondt et E. Boran (dir.). Student Revolt, City, and Society in Europe. From the Middle Ages to the present (p. 14–26). Routledge. Récupéré de https://doi.org/10.4324/9781315170145.
  • Roy, L. (2014). "Une chose ridicule, mais qui avoit été faite de dessein". L’entrée de François II à Tours en 1560 relatée par Louis Régnier de La Planche et Jacques-Auguste de Thou. Dans B. Dunn-Lardeau (dir.). Ouvrages phares de la Réforme et de la Contre-Réforme dans les collections montréalaises (p. 235–254). Presses de l'université du Québec.
  • Roy, L. (2013). Les États de Normandie et le financement de l’Université de Caen aux 15e et 16e siècles. Dans F. Hiraux et F. Mirguet (dir.). Finances, mobilités et projets d’éducation universitaire. Le regard des historiens (p. 33–46). Harmattan.
  • Roy, L. (2012). Le Dictionarium historicum, geographicum ac poeticum de Charles Estienne. Filiation et représentation du monde. Dans J. Auberger (dir.). Quand les Jésuites veulent comprendre l’Autre. Le témoignage de quelques livres anciens de la collection de l’UQAM (p. 29–52). Les Presses de l'Université du Québec.
  • Roy, L. (2011). Le jardin du savoir. Représentation de la ville universitaire à la fin du Moyen Âge. Dans C. Giraud et M. Morard (dir.). Universitas scolarium. Mélanges offerts à Jacques Verger par ses anciens étudiants (p. 103–122). Droz.
Livres
  • Bastien, P., Deruelle, B. et Roy, L. (2021). Émotions en bataille, XVIe-XVIIIe siècles. Sentiments, sensibilités et communautés d'émotions de la première modernité. Hermann.
    Notes: (À paraître)
  • Roy, L. et Gingras, Y. (2012). Les universités nouvelles : enjeux et perspectives. Presses de l'Université du Québec.
Autres publications
  • Roy, L. (2017). [Compte rendu du livre "Christine de Pizan in Bruges. Le Livre de la Cité des Dames as Het Bouc van de Stede der Vrauwem", de O. S. H. Lie, M. Meuwese, M. Aussems et H. Joldersma]. Renaissance Quaterly, 70(1). 239-240. http://dx.doi.org/10.1086/691838
    Notes: Info. supplémentaires sur le livre recensé : Vrauwem (London, British Library, Add. 20698), Hilversum, Verloren Publishers, 2015, 128 p.
  • Roy, L. (2017). [Compte rendu du livre "The Boke of the Cyte of Ladyes", de C. de Pizan]. Renaissance Quaterly, 70(4). 1637-1639. http://dx.doi.org/10.1086/696497
    Notes: Info. supplémentaires sur le livre recensé : translated by Brian Anslay, edited by Hope Johnston, Tempe, Arizona Center for Medieval Studies, vol. 457, 2014, 622 p.
  • Roy, L. (2016). [Compte rendu du livre "Jacques-Barthélemy Spineux (1738-1806). Prote de la Société typographique de Neuchâtel. De Liège à Carouge en passant par Paris, Neuchâtel et la Neuveville", de J. Rychner]. Cahiers de la Société bibliographique du Canada, 54(1-2). 172-173. Récupéré de https://jps.library.utoronto.ca/index.php/bsc/article/view/26528
    Notes: Info. supplémentaires du livre recensé : Neuchâtel : Éditions Alphil, 2013
  • Roy, L. (2016). [Compte rendu du livre "Nouveaux regards sur les « Apollons de collège». Figures du professeur humnaiste en France dans la première moitié du XVIe siècle", de M. Ferrand et N. Istasse (dir.)]. Historical Studies in Education\Revue d’histoire de l’éducation, 28(2, automne). 163-164. http://dx.doi.org/10.32316/hse/rhe.v28i2.4508
    Notes: Info. supplémentaires du livre recensé : Genève, Droz, 2014, 414 p.
  • Roy, L. (2015). [Compte rendu du livre "Les universités dans la ville, XVIe-XVIIIe siècle" de T. Amalou et B. Noguès (dir.)]. Histoire sociale/Social History, 48(96). 303-305. Récupéré de https://muse-jhu-edu.proxy.bibliotheques.uqam.ca/article/582291
  • Roy, L. (2015). [Compte rendu du livre "Nouveaux aspects de la culture de l’imprimé. Questions et perspectives XVe-XVIIe siècles", de G. Holtz (dir.)]. Cahiers de la Société bibliographique du Canada, 53(1). 142-145. Récupéré de https://jps.library.utoronto.ca/index.php/bsc/article/view/26364/19550
  • Roy, L. (2015). Université. Dans F. Bouchard, P. Doray et J. Prud’homme (dir.). Sciences, technologies et sociétés de A à Z (p. 244-247). Presses de l'Université de Montréal. http://dx.doi.org/10.4000/books.pum.4368

Département d’histoire

Le Département d’histoire offre six programmes de 1er cycle, un programme de maîtrise et un programme de doctorat. Il jouit d’une réputation d’envergure internationale grâce au travail et à la réalisation de ses enseignants et de ses étudiants. Ses domaines d'enseignement et de recherche touchent un large éventail de champs spatio-temporels et thématiques, depuis l'Antiquité jusqu'à la période contemporaine et à travers l’histoire des sciences et des techniques, l’histoire du genre, l’histoire du droit, l’histoire des Autochtones et l’histoire sociale, urbaine, politique et culturelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département d'histoire
Local A-6055
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R7