• Image de bannière 03

    N'attendez plus pour vous inscrire!

    Cours E-2021 - date limite le 14 mai 2021

    Cours A-2021 - 5 avril au 14 sept. 2021

Non classé

17 février 2021 – Réunion d’information du nouveau profil “Humanités numériques” de la maîtrise en histoire

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est HumanHist3.jpeg.

CAPSULE VIDÉO – Profil Humanités numériques et histoire

Chères étudiantes, chers étudiants,

Le Département d’histoire est heureux de pouvoir vous convier à la réunion d’information sur le nouveau profil humanités numériques de la maîtrise en histoire, qui se tiendra le 17 février 2021 à 13 h sur Zoom :

Le profil « humanités numériques » est un profil professionnalisant de la maîtrise en histoire, à mi-chemin entre la recherche et les milieux de pratiques. Il vise spécifiquement à développer le sens de la critique, de l’analyse et de la synthèse ainsi que la capacité à utiliser des outils informatiques et numériques en recherche et en diffusion du savoir historique.

Il propose deux cheminements : l’un strictement uqamien, l’autre en partenariat avec l’Université de Tours (https://esipat.univ-tours.fr/).

Vous pourrez poser toutes vos questions au professeur responsable du profil, Benjamin Deruelle, à une professionnelle en activité, Julie Allard, ainsi qu’à Mélanie Fournier, conseillère au Bureau du recrutement de l’UQAM.

Pour toutes informations complémentaires :

Été 2021 – École d’été en Italie

École d’été internationale et pluridisciplinaire en Italie

Vue à vol d'oiseau d'une place à Sienne en Italie.

L’école des langues et le département d’histoire de l’UQAM sont heureux et fiers de vous proposer de participer à leur première école d’été internationale et pluridisciplinaire qui aura lieu à l’occasion du semestre d’été 2021 à Sienne et à Florence. Tout en suivant un cours d’italien et un cours d’histoire, venez découvrir la Toscane et la riche histoire de cette région située au cœur de l’Europe et de sa culture. 

Si l’aventure vous tente, nous vous invitons à une séance d’information qui se tiendra en visioconférence le lundi 18 janvier 2021 à 17 h : https://uqam.zoom.us/j/93722135358

En attendant de vous y retrouver, toutes les informations concernant cet événement sont disponibles à l’adresse suivante : https://langues.uqam.ca/ecole-dete-en-italie/

Au plaisir de vous y rencontrer,

Livia Cattaneo et Benjamin Deruelle

Portes ouvertes virtuelles

Ensemble, de près ou de loin Les Portes ouvertes constituent pour l’UQAM une occasion unique de faire connaître ses programmes d’études, ses services, ses activités et ses réalisations à des milliers de personnes envisageant de mener ou de poursuivre leurs études chez nous. Cette année, du 22 au 24 octobre, l’essentiel des Portes ouvertes sera en format virtuel, sur un site Web spécialement conçu pour l’occasion. Au programme, notamment : 

– Salons de discussion avec des représentants des programmes, étudiants, professeurs et professionnels où les visiteurs pourront échanger en clavardage ou vidéoconférence – Conférences et séances d’information sur des thématiques précises – Visites guidées virtuelles Je vous invite à relayer l’information sur les Portes ouvertes à tous ceux qui, dans votre entourage, explorent la possibilité d’étudier à l’UQAM.

Pour consulter la programmation complète des Portes ouvertes, visitez le site etudier.uqam.ca/portes-ouvertes.

Cours A-2020 – HIS4581 : 1760 La conquête britannique

La fameuse bataille des plaines d’Abraham est bien connue, même si la conquête de la Nouvelle-France par les Britanniques demeure un acte fondateur négligé de l’histoire nationale des Québécois et des Canadiens. Mais la conquête de 1760 est bien plus que cela. Moment charnière de l’histoire coloniale, l’évènement appartient à un monde atlantique aux prises avec une guerre aux répercussions mondiales. Les traités de Paris de 1763 et 1783 ont non seulement redessiné la carte de l’Amérique du Nord, mais ils ont mis un terme aux Premiers empires coloniaux et pavé la voie à l’ère des révolutions atlantiques. Faire l’histoire de cette conquête, c’est donc aborder des thèmes aussi variés et cruciaux que les empires coloniaux de la France et de la Grande-Bretagne, la guerre et la violence militaire, l’immigration et les réfugiés politiques (la déportation des Acadiens), les idéologies et la propagande au temps de la révolution américaine, la redéfinition des sociétés coloniales nord-américaines, le rôle des femmes ou des autochtones, le sort des esclaves, la naissance d’un peuple catholique et français, la mémoire collective, etc. Pour ce faire, une attention toute particulière sera donnée aux sources d’époques, à l’iconographie et à l’art visuel, de même qu’aux quelques films qui traitent de cette période.

R. Short, Vue de l’église Notre-Dame-de-la-Victoire, à Québec (1760)

Pour vous inscrirecliquez ici.

Pour toute question relative au cours, les étudiantes et les étudiants peuvent directement communiquer avec le professeur Jean-Philippe Garneau à garneau.jean-philippe@uqam.ca.

Cours A-2020 – 1960 : La révolution tranquille

60 ans plus tard, la Révolution tranquille est toujours l’objet de discussions et de débats. Qu’est-ce que la Révolution tranquille? Quand commence-t-elle et, surtout quand se termine-t-elle? Quels en sont les principaux acteurs? Les phénomènes qui lui sont associés sont-ils singuliers à l’expérience québécoise?

Ce n’est pas un hasard si l’UQAM et son département d’histoire, produits de la Révolution tranquille, cherchent à mieux comprendre cette période charnière dans l’histoire du Québec contemporain. Ce cours sur la Révolution tranquille analyse la période comprise entre le début des années 1960 et le début des années 1980, dont les transformations, réformes et choix de société se font encore grandement sentir de nos jours.

Il sera ainsi question d’étudier : les origines idéologiques et culturelles de la Révolution tranquille; le contexte international des Sixties, avec l’émergence de la Nouvelle Gauche, des idées de décolonisation et de la contre-culture; le baby-boom et ses conséquences sociales et politiques; le développement de l’État-providence et de ses nombreux programmes sociaux; l’émergence du nouveau nationalisme territorial et revendicateur centré sur l’État du Québec; les relations entre l’État québécois qui s’affirme et l’État fédéral canadien qui subit lui aussi de profonds bouleversements; les transformations du système d’éducation; la sécularisation de la société; les transformations de la culture politique et l’émergence d’une prise de parole citoyenne avec de nombreux groupes et mouvements sociaux – féministes, environnementalistes, autochtones, indépendantistes, culturels, gais et lesbiennes, etc.

Pour vous inscrirecliquez ici.

Pour toute question relative au cours, les étudiantes et les étudiants peuvent directement communiquer avec le professeur Stéphane Savard à savard.stephane@uqam.ca

Séminaire de maîtrise et de doctorat Approches du Moyen Âge offert à l’automne 2020

Le professeur Richard Pollard donnera à la session d’automne 2020 le séminaire de maîtrise et de doctorat « Approches du Moyen Âge ».

L’objectif de ce séminaire de maîtrise est de présenter quelques approches de la période médiévale et de discuter certains grands problèmes de l’historiographie de la période avec les étudiant/e/s. Par son appellation même – un âge moyen – la période n’a jamais su se libérer du legs de ses inventeurs, les humanistes, qui l’opposaient aux ères brillantes de l’Antiquité et de la Renaissance. Notre perspective sur le Moyen Âge, à la fois notion et période historique, permettra de le repenser au temps de l’histoire mondiale, en réfléchissant sur ses limites, ses difficultés et son intérêt pour l’historien du XXIe siècle. On s’attachera en particulier à quelques thèmes classiques ou nouveaux de l’historiographie de la période, autour de dossiers récemment (ré)ouverts, pour réfléchir aux transformations historiographiques des traits permettant de caractériser la période. Enfin ce séminaire donnera l’occasion d’introduire aux techniques et méthodes utilisées pour étudier les sources du Moyen Âge.

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Pour toute question relative au séminaire, les étudiantes et les étudiants peuvent directement communiquer avec le professeur Pollard à pollard.richard_matthew@uqam.ca.

Séminaire de maîtrise et de doctorat sur l’Antiquité offert à l’automne 2020

La professeure spécialiste de l’histoire romaine, Marie-Adeline Le Guennec, donnera à la session d’automne 2020 le séminaire de maîtrise et de doctorat sur l’Antiquité intitulé « L’Antiquité : l’Antiquité romaine, une histoire au présent ».

Ce cours a pour objectif principal de débattre d’importants thèmes de l’historiographie de l’Antiquité proche-orientale et/ou classique. Toutefois, il ne s’agira pas d’offrir une vision générale de l’histoire de l’Antiquité ou de tous les problèmes historiographiques qu’elle soulève, mais d’aborder, approfondir et élargir certains thèmes polémiques (par exemple, le rapport entre histoire et mythe ou mémoire et oralité) susceptibles d’illustrer le potentiel, les limites et les nouveautés de la pratique historique. (etudier.uqam.ca)

Pour connaître le plan de cours provisoire du cours HIS8040, cliquez ici.

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Pour toute question relative au séminaire, les étudiantes et les étudiants peuvent directement communiquer avec la professeure Le Guennec à le_guennec.marie-adeline@uqam.ca .

AUTOMNE 2020 – NOUVEAU PROFIL EN HUMANITÉS NUMÉRIQUES DE LA MAÎTRISE EN HISTOIRE de l’UQAM.

Première séance d’informations : mercredi 29 janvier 2020, 13 h 30, UQAM, Département d’histoire, A-6290.

Le Département d’histoire de l’UQAM est fier d’offrir, dès la rentrée d’automne 2020, un nouveau profil de maîtrise consacré aux humanités numériques en histoire.

 Dans un monde dominé par les nouvelles technologies, les humanités numériques sont aujourd’hui profondément ancrées dans les débats, académiques et médiatiques, sur l’utilité des sciences sociales et humaines. Or, la formation d’une pensée critique, l’acquisition d’une capacité d’analyse interprétative et le développement d’une habileté à structurer une argumentation sont l’une des forces des études en humanités. Ces dernières ont donc un rôle à jouer dans l’analyse, le développement et l’encadrement des nouvelles technologies dans les domaines qui leur sont liés.

 Le profil en humanités numériques de la maîtrise en histoire est un profil hybride situé à mi-chemin entre la recherche historique et les milieux de pratiques. Considérant la place centrale occupée aujourd’hui par le numérique dans le monde académique et dans les milieux de pratiques, il offre aux étudiantes et étudiants une formation combinant les compétences professionnelles de l’historien avec celles plus techniques des humanités numériques. Il vise donc à développer leur sens de la critique, de l’analyse et de la synthèse, leur capacité à s’emparer des outils informatiques et numériques de la recherche et de la diffusion du savoir historique, ainsi qu’à aiguiser leur compréhension des enjeux spécifiques qui en découlent. Les étudiantes et les étudiants acquerront des compétences pratiques et théoriques, professionnelles et réflexives sur les usages, les apports et les limites des technologies informatiques et numériques dans les domaines liés à l’histoire (histoire, patrimoine, archivistique ou médiation des connaissances historiques, entre autres exemples).

 À la fin de leur formation, les étudiantes et les étudiants seront capables de formuler une problématique de recherche, de définir une méthodologie rigoureuse, d’identifier les exigences, les enjeux et les objectifs d’un projet numérique, de les formaliser dans un cahier des charges, d’en organiser la mise en œuvre, ainsi que de participer et d’en suivre le développement jusqu’à sa réalisation. À travers des cours, des ateliers et des stages en milieux de pratique, le profil en humanités numériques permettra à ses diplômés de faire valoir concrètement leurs compétences auprès d’employeurs de plus en plus à la recherche de chercheurs et de responsables de projets performants et polyvalents.

Pour s’inscrire à la première séance d’informations, et pour toute information relative au profil, veuillez contacter deruelle.benjamin@uqam.ca

Département d’histoire

Le Département d’histoire offre six programmes de 1er cycle, un programme de maîtrise et un programme de doctorat. Il jouit d’une réputation d’envergure internationale grâce au travail et à la réalisation de ses enseignants et de ses étudiants. Ses domaines d'enseignement et de recherche touchent un large éventail de champs spatio-temporels et thématiques, depuis l'Antiquité jusqu'à la période contemporaine et à travers l’histoire des sciences et des techniques, l’histoire du genre, l’histoire du droit, l’histoire des Autochtones et l’histoire sociale, urbaine, politique et culturelle.

Suivez-nous

Coordonnées

Département d'histoire
Local A-6055
1255, St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3R7